Vivre au Laos: Top 10 des curiosités du quotidien

la vie quotidienne au Laos

La vie d’expatrié peut être faite de beaucoups de changements, de découvertes et d’adaptation…et vivre au Laos, c’est tout ça à la fois! Parfois drôles, agaçantes, belles à vivre ou encore fascinantes, voilà mon top 10 des curiosités de la vie quotidienne “made in Laos” :

1- Boire la bière cul-sec, AVEC des glaçons

Alors attention – amateurs de bonnes bières s’abstenir – car cette première révélation est choquante : ici, on boit la Beerlao ( ou toute autre bière) avec des glaçons. Et oui, on s’y habitue à force de vivre au Laos…on finirait même presque par aimer ça ! Pour aller encore plus loin, il faut savoir que lors d’une soirée au Laos, ton verre ne doit JAMAIS être vide, et sache que tu devras trinquer et vider ton verre cul-sec à peu près toutes les 5mins. Du coup les soirées lao, elles ne durent jamais trop tard.

 

2- Le permis de conduire au Laos, une notion un peu abstraite

Vivre au Laos c’est vivre dans un pays zen et détendu…sauf quand il s’agit de conduire ! Une “étude” récente montre que seulement 20% des gens ont leur permis ici…et ça se voit quand on est sur la route. Je ne compte plus les gens en scooter qui passent un carrefour en regardant une vidéo sur youtube ( et sans casque évidemment, faudrait pas paraitre décoiffé), ceux qui déboîtent et tournent sans regarder… Mais il y’a de l’amélioration, car il y’a désormais une auto-école à Vientiane, qui fait passer  les entraînements à la conduite et l’examen du permis sur un circuit ! Récemment, une fille a créé un accident sur ce circuit pendant son examen…elle a pu le repasser quelques heures plus tard et l’a obtenu. Bref, la conduite au Laos c’est un concept un peu abstrait ! 

 

3- Organiser ton mariage ou ton anniversaire sur le trottoir

Pourquoi se faire c**** à louer une salle pour ton mariage ou ta fête d’anniversaire quand tu peux installer des tonnelles, tables et chaises directement dans la rue ?! Il est donc assez courant de voir une partie de rue fermée car des gens ont installé sur le trottoir-et en général sur la rue- des tables, des chaises, un buffet, des tonnelles blanches, un sound system de compétition…bref, tout ce qu’il faut pour faire une vraie soirée ! C’est surprenant, bizarre, et très cool ! 

 

4- L’honneur de la patte de poulet

Quand tu es invité à une fête ou évènement avec des lao…tu as parfois l’honneur et la chance d’être celui qui aura les pattes de poulets dans sa soupe ou son plat. Ici, c’est un met de choix, alors que ce soit juste grillé ou bien frit, SA-VOU-RE-le. Il nous arrive même d’avoir quelques pattes de poulet enrobées de friture pour le goûter au travail, avec des escargots et autres réjouissances très épicées!  Personnellement je n’ai toujours pas passé le pas, mais ça doit quand même être plus sain qu’un Kinder bueno. 

 

5- La 8ème plaie d’Egypte, version Laos

Imagine-toi confortablement installé dans ton canapé, à regarder un film en attendant de dîner, quand tout à coup tu entends un bruit étrange de bourdonnement…et que ce sont pas moins de 50 à 100 insectes qui volent autour des lumières de ton salon ! Et alors que tu penses qu’il y’a un souci chez toi,  tu remarques qu’il y’en a des centaines de milliers dehors! Donc là tu as vraiment l’impression d’être dans un film d’horreur, parce que ça se faufile dans tes vêtements, dans tes cheveux…mais la plupart des autres gens ont l’air de trouver ça normal. On a appris par la suite qu’il était courant d’avoir ce genre d’invasion de thermites femelles à Vientiane à cette période de l’année, et que ça ne durait qu’une soirée. Vivre au Laos, c’est aussi ça ( mais rarement!) .

Boun bang fai Laos

6- La fête des fusées, ou l’évènement le plus improbable de l’année

La fin de la saison sèche, en avril, est marquée par le nouvel an lao, qui est déjà un véritable marathon de festivités boissons. Puis s’en suit le festival des fusées, BOUN BANG FAI, une tradition bouddhiste censée appeler la pluie et célébrer la fécondité, entre avril et juin, au début de la saison humide. 

Pour planter un peu le décor, disons que cette fête n’a désormais plus lieu à Vientiane pour des raisons de sécurité – tu verras que les raisons ne manquent pas – alors pour fêter Boun Bang Fai, il faut se rendre dans les villages de Nason, Natham, Thongmang, Kern, Pakhanhoung…et quelques autres dont je n’ai pas les noms! Ce festival a aussi lieu dans d’autres villages au Laos, n’hésite pas à faire appel à notre ami google ! 

Donc Boun Bang Fai, ou le rocket festival, c’est un ensemble de processions bouddhistes, de danses, de musiques traditionnelles…mais aussi d’hommes déguisés en femmes, et de femmes déguisées en hommes, avec des phalus géants en bois accrochés à leur ceinture. Et si un homme leur plait, elles lui font savoir en se frottant contre lui avec le phalus en bois…charmant, n’est-ce pas ?!

Mais la véritable attraction de ce festival c’est son lancé de fusées artisanales, toutes plus immenses les unes que les autres, et allumées par des gens en général très arrosés à la Beer lao…parce que sinon ce serait bien moins drôle !

7- Les aléas de la traduction

vientianeIl existe un panneau connu et reconnu à Vientiane : celui qui indique, dans un souci de sécurité routière: “Drink Don’t drive”. Quand on connait le côté bon vivant des lao, ce panneau a vraiment de quoi faire rire. Au lieu de “If you drink don’t drive”, ils sont tout simplement passer sur un “Bois, ne roule pas”…comme ça au moins, le message est clair. Quand on pense qu’avant d’installer un tel panneau il doit être validé par un certain nombre de personnes, on se dit qu’il y’a un souci quelque part. Il y’aquelques mois, un café a fait le buzz de la même façon, avec une immense bannière qui indiquait qu’ils recherchaient des employés. Les propriétaires du café ayant sûrement utilisé Google Traduction, la bannière indiquait qu’ils recherchaient “un gentil employé à la peau blanche”…le moins qu’on puisse dire, c’est que cette bannière a eu son petit succès sur facebook.

8- Vivre au Laos : des jours fériés aléatoires

Lorsqu’on travaille au Laos, on sait qu’il y’a des jours fériés obligatoires, et d’autres qui le sont moins. Ce n’est jamais très clair, et ça l’est encore moins lorsque le gouvernement envoi une circulaire du jour pour le lendemain informant que le jour de la femme ( le deuxième de l’année, j’ai pas très bien compris le concept, encore une fois…) serait obligatoire pour toutes les femmes cette année. Donc un jour tu es au travail et tu apprends que le gouvernement a décidé que le lendemain, toi et toutes les femmes du pays, vous ne travailleriez pas. Et ça, c’était plutôt cool!

9- L’éléctricité, ça s’en va et ça revient

Quand on vit au Laos, c’est assez normal d’être tranquillement devant son ordinateur au travail, et de ne plus avoir d’éléctricité pendant près de 30mins…mais “Bor Pen Yang” ( c’est pas grave, en lao), y’a juste à ésperer que ton PC ait sauvegardé tout ton travail ! C’est dans ces moments qu’on se rend compte que la fée éléctricité n’est pas un acquis partout dans le monde…( et je ne te parle même pas de la  fée fibre illimitée…)

10- La poste sans facteur

Au Laos, nous avons la “Société des postes Lao”. Oui, c’est bien son nom ( merci le colonialisme). Donc le bureau de poste, c’est un peu la même chose qu’en France, mais il y’a 40 ans. Ca a son charme…et ça agace. Mais ce que je trouve vraiment génial ici, c’est que malgré le fait que nous avons la poste, il n’y a pas de facteur, et beaucoup d’endroits n’ont pas de vraie adresse ! Si tu veux trouver un commerce ou un endroit précis à Vientiane, tu as plutôt intérêt à ce qu’il soit répertorié sur Google map, ou que quelqu’un t’ait envoyé la géolocalisation ! Sans compter que la voiture google n’est pas venue depuis trèèèès longtemps, alors on a parfois des petites surprises : des rues qui ont disparues, des rues qui sont en fait des chemins sans issue…Un petit bonheur en scooter !

Donc si tu as envie de vivre la magie du dépaysement totale, d’une perte complète de tes repères et d’une découverte de chaque jour…alors…

VIENS VIVRE AU LAOS !!

Tu aimeras aussi...

One Reply to “Vivre au Laos: Top 10 des curiosités du quotidien”

  1. Bonjour et merci pour toutes ces informations précieuses et ces expériences de vie inoubliables !
    Je suis à moitié Lao et retourne bientôt voir mon père à Champassak, et je suis tombée par hasard sur votre blog afin d’avoir des infos pour aller voir des éléphants dans des centres éthiques.
    De très jolies photos, des anecdotes comiques, un beau travail ! 😉
    Maysoli

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.