Top 5 des choses à faire à Siargao

Sugba Lagoon Siargao

Tu pars sur l’île de Siargao aux Philippines et tu n’est pas surfeur ? Pas de problème, il y’a une foule d’autres choses à faire à Siargao. Voilà notre Top 5 des choses à faire à Siargao, qu’on a préféré durant notre séjour sur cette île de rêve !

1- Sugba Lagoon

C’est sans doute LE spot le plus visité lors d’un voyage à Siargao, et pour beaucoup de raisons ! Ce lagon spectaculaire se situe au large de la ville Del Carmen. Pour y aller il faut donc traverser la mangrove en bateau, avant de rejoindre cet eden bleu et vert. Même si nous étions loin d’être seuls dans ce Sugba Lagoon, ses 400 hectares permettent de s’y sentir relativement isolés…j’ai même pu m’y retrouver totalement seule pendant 1h alors que je faisais du Stand Up Paddle, à juste écouter la multitude d’oiseaux qui se cachent dans ses formations rocheuses, couvertes de jungle.

On y a donc passé plus de 2h, à nager dans l’eau turquoise, à faire du paddle et…à faire du drone, car c’est clairement l’endroit parfait pour ça ! Le site est magnifique, mais il l’est encore plus depuis le ciel, alors si tu as un drone, ne l’oublies surtout pas à l’hôtel !

Tu pourras réserver cette excursion au Sugba Lagoon depuis Général Luna, avec MySiargaoGuide, pour 1500 pesos par personne ( déjeuner et entrée au parc national inclus) , ou alors louer un bateau depuis Del Carmen pour bien moins cher, surtout à plusieurs, et apporter ta propre nourriture et boissons (contenants jetables en plastique interdits!).

L’avantage en réservant ton excursion depuis Général Luna, c’est que tu iras ensuite déjeuner sur une île paradisiaque proche du Sugba Lagoon.

stand up paddle

 

drone Sugba lagoon siargao

 

plongeon sugba lagoon

 

excursion sugba lagoon

 

2- Corregidor Island

Très peu de voyageurs vont sur Corregidor Island…et on ne comprend vraiment pas pourquoi, car même de loin, cette île couverte d’un tapis de hautes herbes et parsemée de cocotiers intrigue. On l’atteint en un peu plus d’1h de bateau depuis Général Luna, puis il suffit ensuite d’attendre 5mins sur la plage pour finalement voir un jeune philippin sorte de la jungle et proposer de nous faire visiter.

Nous sommes donc partis à l’assaut de l’île et de sa vue à 360° sur Siargao et les îlots environnants. Le chemin n’est pas évident à cause de la chaleur et de l’humidité, et le manque d’arbres au sommet te mets à la merci du soleil…mais la beauté du lieu et la vue qu’il offre en valent largement la peine ! Sur le chemin du retour, une famille de touristes philippins nous a même invité à partager un peu de leur déjeuner sous une petite cabane en bois…de quoi apprécier, encore une fois, la gentillesse et l’humour de ce peuple !

Il est possible de réserver cette excursion avec MySiargaoGuide ou encore Explore Siargao, mais personnellement je te conseille de directement demander à des pêcheurs de Général Luna de t’y emmener : ça coûte moins cher, et l’excursion étant régulièrement annulée, tu seras sûr d’y aller.

Un petit conseil : achète ton poisson frais, tes légumes et tes boissons sur le marché du port de Général Luna, juste avant de partir, et demande à faire cuisiner le tout en arrivant sur Corregidor Island…un délice traditionnel et pas cher !

aerial view corregidor island
Corregidor Island

Trek Corregidor Island Siargao

3- Island Hopping

C’est la deuxième excursion emblématique de Siargao : une journée entière à la découverte de Guyam Island, Naked Island et Daku Island. Guyam island est un joli petit îlot en forme de coeur ( enfin, si on regarde bien…), Naked Island est un banc de sable blanc perdu dans l’eau turquoise tandis que Daku Island est parfaite pour une longue pause déjeuner.

C’est pendant cette excursion que nous avons subi l’une des tempêtes les plus impressionnantes que j’ai pu voir : ciel noir, pluie torrentielle et foudre qui s’abat à moins de 100m de nous…le paradis qui vire à l’enfer en moins d’une heure! Mais heureusement, nous étions abrités sous une cabane de bois avec de bonnes réserves de rhum, donc pas de quoi s’affoler.

Chacune de ces 3 îles a son caractère propre, et elles permettent de se baigner dans une eau plus fraiche et plus profonde qu’à Siargao…mais je conseillerai quand même d’aller les explorer en louant un bateau, pour pouvoir suivre son propre rythme, plutôt que de réserver une excursion à la journée ( à 1300 pesos par personne).

Naked Island

4- Magpupungko rock pools

4ème place pour un spot qui se situe sur l’île de Siargao même ! Comme je l’avais dit il y’a quelques semaines, cette île est magnifique, et pour moi, elle s’explore en road trip, sans trop d’organisation et de plans. Magpupungko se situe sur la côte Est de Siargao, non loin du village de Pilar. A marée basse, les rock pools apparaissent et permettent de se baigner dans une eau transparente, d’observer les poissons piégés pour quelques heures, et de s’adonner à des concours de saut depuis les rochers qui surmontent les piscines naturelles.

On a apprécié l’endroit mais il attire énormément de monde et le timing pour en profiter est très précis et limité. J’encourage donc à y aller lorsque la marée basse est très tôt le matin, quand les touristes sont moins à même de se motiver pour y aller !

En revanche, en dehors des heures où les rock pools sont accessibles, on a beaucoup apprécié la plage et son ambiance, avec des petits restaurants et une majorité de locaux qui s’y retrouvent.

L’entrée au site de Magpupungko est à 50 pesos.

magpupungko rock pools

5- Sohoton Cove

Notre 5ème position revient à Sohoton Cove, que beaucoup de gens sur place nous avaient pourtant fortement recommandé. Déjà, ce qu’il faut vraiment savoir avant de se lancer dans une journée à la découverte de Sohoton Cove, c’est que le site se trouve à plus de 3h de bateau de Général Luna (et que le bateau est un petit bateau local)…ce qui signifie presque 7h de bateau dans la journée, voire plus, si comme nous tu as la chance d’avoir une tempête au retour !

Sur place l’endroit ressemble à un Sugba Lagoon en plus grand…et surtout BEAUCOUP plus touristique. On s’y retrouve donc à faire la queue pour les quelques activités proposées, tout est réglé à la minute et on dirait que tout a été fait pour les touristes asiatiques ( TRES présents là bas), donc clairement pas à nos goûts.

Après, le lieu garde une certaine magie, on peut y voir des chauve-souris, des paysages superbes et même naviguer sur un petit lac rempli de méduses ! Mais si nous avions eu une seule chose à retirer de notre voyage, ça aurait sans doute été cette journée là !

voyage en couple

jellyfish lagoon

5 Replies to “Top 5 des choses à faire à Siargao”

  1. Bonjour bonjour!! Nous allons à Siargao la semaine prochaine. Nous souhaitons avoir un conseil de votre part quant à la location du bateau.
    Vous écrivez : « Chacune de ces 3 îles a son caractère propre, et elles permettent de se baigner dans une eau plus fraiche et plus profonde qu’à Siargao…mais je conseillerai quand même d’aller les explorer en louant un bateau, pour pouvoir suivre son propre rythme, plutôt que de réserver une excursion à la journée ( à 1300 pesos par personne).« 
    Voulez vous dire qu’il est preferable de nous diriger à un « particulier » (pecheur?) pour quil ns serve de chauffeur à la journée plutot que de payer les bateaux de chaque excursion (à 1300/1500 pesos par personne)?
    Si c’est bien cela, avez vous une idée de où ou à on peut se diriger pour cela ? Un endroit + propice à cela?
    Nous avons noté qq endroits que vous conseillez. Nous vous remercions par avance pour le temps perdu à nous répondre 🙂
    Kelly

    1. Bonjour! Trop bien si vous y allez semaine prochaine…vous allez adorer! Alors pour le bateau “privé” faut aller au port de Général Luna directement, il y’a un genre de petite cabane où vous pouvez demander le prix du transport pour aller sur l’île ou les îles de votre choix (et n’importe qui au port vous l’indiquera si vous dites que vous souhaitez un bateau). Si vous faites le island hopping classique, vérifiez si le prix en vaut la peine ( car le prix du tour inclus le lunch)…l’avantage étant que du coup vous choisissez combien de temps vous passez sur chacune des îles. En revanche, pour l’île de corregidor ( que je vous recommande chaudement) c’est bien mieux de prendre le bateau privé avec un pêcheur ( le tour est rarement proposé et un peu cher). Une fois sur corregidor, vous aurez forcément un jeune qui vous proposera de vous faire une balade d’une heure contre quelques billets…et la vue est TOP.
      L’avantage du bateau de pêcheur c’est donc flexibilité du chauffeur privé ET si vous voulez manger à Daku island, vous pouvez acheter votre poisson frais au port avec boissons etc, et payer quelqu’un sur daku pour vous préparer tout ça 🙂

      Profitez bien !!

      Margaux.

  2. Bonjour ,
    Nous souhaitons nous rendre aux philippines en février 2020. J’avoue , il y a tant à faire qu’on ne sait plus que choisir !
    Ma fille nous a convaincue de nous rendre à SIARGAO… En plus des beaux sites, elle aime aussi le surf . Un conseil d’ hébergement ?
    Mais surtout, comment s’y rendre ? Depuis Manille ?
    Est il possible et envisageable de trouver des billets d’avion sur place pas trop chers ?
    Merci d’avance
    Sandy

    1. Bonjour Sandy,

      Pour vous rendre à Siargao je vous conseille de prendre un vol depuis Cebu ( normalement vous aurez des vols France-Cebu, prévoyez plus de 2h pour la connexion de vol, c’est toujours plus sur). Et sinon, si vous passez du temps au Nord de Manille avant, vous pouvez vous rendre à SIargao depuis Manille aussi.
      Pour le surf, le spot de Cloud 9 est parfait pour les débutants, elle va adorer. Concernant les hotels, vous en trouverez beaucoup sur Agoda ou sur Airbnb…après tout dépend de votre budget, il y’a de tout. Mais je vous conseille de rester entre cloud 9 et General Luna, la seule “ville” animée de l’île, avec pas mal de restaurants. Et si vous souhaitez changer, Pacifico peut aussi etre une option sympa mais très très calme. Je vous conseille de réserver les billets d’avion en avance pour avoir le meilleur prix et des vols disponibles à vos dates. Les philippines sont très demandées depuis 2 ans !

  3. […] 5 ANS. J’étais censée le faire au Sri Lanka, mais je suis tombée malade…puis aux Philippines, mais l’endroit où nous étions ne s’y prêtait pas du tout. Alors il était hors de […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.