Sri Lanka, au royaume de Sigiriya

rocher de sigirya

Nous avions été surpris par le froid dans les montagnes de Nuwara Eliya…et ici, au beau milieu des plaines de l’Est du Sri Lanka, c’est l’extrême chaleur qui nous a pris de court! Il est 13h lorsque nous arrivons dans notre maison d’hôte proche de la toute petite ville de Sigiriya, et le soleil brûle comme il faut. Pas le temps de faire une sieste, on repart illico pour aller voir les éléphants sauvages dans le parc national du coin.

Du coup, le lendemain, nous approchons enfin le rocher du lion, principale raison pour laquelle les voyageurs viennent nombreux ici. C’est aussi car, au-delà de ce site sacré, Sigiriya se trouve proche de beaucoup d’autres sites religieux et historiques du Sri Lanka.

S’offrir le Rocher du Lion de Sigiriya sans y entrer

Si payer près de 40€ pour visiter le Rocher du Lion et les jardins autour ne te branche que très moyennement ( et on peut le comprendre!) il y’a une autre façon d’admirer ce site : Se rendre sur la “montagne” qui se trouve à côté : Pidurangala.

La montée se mérite, et surtout, ne fais pas comme nous, évite de faire l’ascension en plein midi ! Mais une fois arrivé en haut, ça en vaut tellement la peine…Il y’a un point de vue parfait sur le rocher du lion, juste après le Buddha couché. Cela faisait du bien de se poser après la montée, et puis avec une vue pareille c’est encore mieux ! Mais tu nous connais, on a voulu monter encore plus haut, au sommet du rocher.

On s’est donc retrouvés seuls, sur cette grande plaque de granit et le vide tout autour de nous, avec une vue à 360° sur toute la plaine. J’ai eu envie de chanter “le cycle de la vie” du Roi Lion, mais je me suis contentée de prendre des photos et d’admirer le paysage (en silence) ! Cette vue m’a semblé encore plus impressionnante que celle du rocher du lion, peut être parce que le sommet est bien moins large ce qui donnait un sentiment bien plus vertigineux !

pidurangala

sommet pidurangala

Visiter le site archéologique de Sigiriya

Un peu d’histoire…

Sigiriya, c’est un site archéologique majeur du Sri Lanka, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. On y trouve des traces de vie humaine datant de la Préhistoire, mais c’est surtout son statue d’ancienne cité impériale qui en fait l’attraction principale de la région.

Au Vème siècle, le fils cadet du roi d’Anurâdhapura voulu voler le trône à son frère aîné. Alors il emmura son père vivant et fit exiler son frère en Inde ( charmant, je sais). Comme il craignait que son frère revienne avec une armée, il décida d’établir la cité royale sur le rocher de Sigiriya, en se disant que ses 370m de haut constituaient une défense parfaite contre l’ennemi. Il ne reste aujourd’hui que quelques vestiges de ce qu’était la construction au sommet du rocher, mais les vidéos du musée de Sigiriya, qui en donnent un aperçu, sont impressionnantes ! Le roi n’est pas resté très longtemps dans son palais en hauteur, car son frère est effectivement revenu…le site a donc par la suite été totalement abandonné, jusqu’à sa restauration au début du XXème siècle.

rocher du lion

visite de sigiriya

La visite du site de Sigiriya

Nous nous sommes levés très tôt ce matin là, pour arriver au portes du site de Sigiriya à 7h30, et en vélo, s’il vous plait ! Dans tous les cas, je conseille vraiment de faire l’ascension du rocher avant 8h30, car il y’a peu de monde à cette heure-ci. À partir de 9h les escaliers commencent à être bouchés de monde et j’imagine que la vue depuis le sommet doit avoir beaucoup moins de charme au milieu de la foule.

C’est vraiment dingue quand on y est, de se dire qu’ils ont construits une forteresse avec un palais au sommet de ce rocher ! Les jardins tout autour du rocher grouillent de singes, de vieilles pierres et d’étangs couverts de fleurs de lotus…de quoi se promener pendant un petit moment.

vue sigiriya

 

singe sigiriya

fleurs de lotus

Coquillages et crustacés à Uppuveli

Pour finir en beauté notre voyage au Sri Lanka, et aussi parce que je devais recommencer à travailler, nous avons décidé de nous poser une semaine à Uppuveli, une superbe plage du Nord-Est de l’île. Travail la journée pour moi, farniente sur la plage pour Mathieu…c’était la parfaite parenthèse avant de débarquer au Laos !

Il n’y a pas énormément de choses à faire à Uppuveli, mais c’est aussi pour ça que nous y étions. Cela dit, on a quand même pu aller à Pigeon Island pour faire du snorkelling, et malgré le fait qu’il y’ait beaucoup de monde, en s’éloignant du groupe on peut nager avec pas mal de requins à pointes noires. Il y’a quelques plongées à faire dans le coin, et pour les plus “beach bums” d’entre vous, il y’a bien entendu le fameux “Fernando’s Bar”, où passer ses journées et soirées les pieds dans le sable, avec un cocktail à la coconut dans les mains !

Nos adresses :

Notre maison d’hôte à Sigiriya, dont les propriétaires sont vraiment adorables et de très bon conseil : Isumi & Risara Homestay

Je conseille notre hôtel à Uppuveli, un ensemble de petites cabanes en bois à 5mins de la plage : Silaa Cabana

Pour manger, il y’a pas mal de restaurants qui proposent de délicieux poissons de la pêche du jour, et bien sûr, l’incontournable Fernando’s Bar.

plage d'uppuveli

Tu aimeras aussi...

One Reply to “Sri Lanka, au royaume de Sigiriya”

  1. Merci pour les conseils et les sentiments exprimés… on y est déjà !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.