Nuwara Eliya, au royaume du thé

tea worker

Aller à Nuwara Eliya en train

Pendant notre road trip au Sri Lanka cet été, nous avons pu découvrir la région du thé…et c’était magnifique !!

A peine arrivés à Colombo nous avons pris un taxi pour Kandy, la 2ème ville du pays. On n’a clairement pas eu le coup de coeur pour cette ville : trop grande, trop polluée, et pas vraiment charmante à nos yeux. Du coup, lorsqu’on a pris le train pour aller de Kandy à Nuwara Eliya, au coeur de la région du thé, ça a été un vrai soulagement : le voyage commençait enfin !

Je n’attendais que ça depuis que nous avions décidé de quitter Paris : retrouver la pleine nature. Et là on a été servis, parce que la région du thé au Sri Lanka, c’est SUPER GREEN !

Le trajet en train nous a pris 7 bonnes heures à 25km/h, alors autant dire qu’on a eu le temps de contempler le paysage ! A moins de prendre la première classe, ce n’est pas le trajet le plus confortable du monde, et tu as de grande chances que le train soit bondé. Mais qu’est-ce qu’on a aimé ! On traverse des paysages magnifiques et c’est vraiment pour moi la meilleure façon d’admirer les immenses plantations de thé, les forêts et cascades de la région, tout en discutant avec les Sri Lankais pendant le trajet.

Et puis, une fois à Nuwara Eliya, on comprend pourquoi c’était un refuge pour les colons anglais en périodes de grandes chaleurs : située à presque 2000m d’altitude, l’air y est frais, pur…tout l’inverse de Kandy !

Prendre le train au Sri Lanka, en pratique

La première classe panoramique à l’air aussi géniale qu’elle est hors de prix, et se réserve des mois à l’avance…les seconde et troisième classes te coûteront à peine 2€ et sont plutôt confortables. Mieux vaut réserver ton trajet la veille, ou venir bien en avance avant le départ du train. Prends avec toi un bon livre, ton appareil photo, et c’est parti.

train Nuwara Eliya

Au vert à Nuwara Eliya

Les voyageurs viennent à Nuwara Eliya pour explorer les plantations de thé. Mais on a remarqué qu’une fois dans les plantations, la plupart des gens se contentent de visiter l’usine et de prendre 2-3 photos du paysage. C’est peut être parce qu’ils pensent que ce n’est pas autorisé de s’y promener…mais nous, on ne s’est pas vraiment posé la question, et on ne l’a pas regretté ! Nous étions quasiment seuls dans ce labyrinthe vert, avec quelques cueilleuses qui travaillaient en silence. Je sais que ce travail est très pénible et très peu payé…mais quand nous y étions, je ne pouvais pas m’empêcher de penser que niveau cadre de travail, mon bureau à Paris avait du mal à rivaliser !

La région montagneuse du Sri Lanka abrite, en plus de son thé, une multitude de cascades. Nous nous sommes contentés d’une randonnée jusqu’à la cascade “Lovers Leap”, mais il y’a beaucoup d’autres cascades autour de Nuwara Eliya qui valent le détour.

Notre hôtel à Nuwara Eliya

On a eu un vrai coup de coeur pour notre hôtel : le King Fern Cottage. Un magnifique cottage tout en bois, qui donne l’impression d’être perché dans les arbres. Il est tenu par un groupe de rastas, qui en plus d’être adorables et efficaces, font la meilleure cuisine qu’il m’ait été donné de gouter au Sri Lanka. Avec un peu de chance, tu auras même le droit à un petit concert privé de leur part !

 

 

plantations de thé sri lanka

cascade nuwara Eliya

Douceur de vivre à Ella

La ville d’Ella nous a beaucoup surpris : c’est une petite ville coincée entre deux montagnes, mais qui attire beaucoup de touristes. Avec tous ses salons de massages et ses bars pour chiller, on se serait presque crus à Bali ! Si tu es un passionné de randonnées, tu devrais rester quelques jours à Ella : en à peine quelques kilomètres, nous sommes passés de superbes points de vue sur la vallée au chemin de fer qui traverse la forêt, en passant par les plantations de thé.

J’ai adoré passer un long moment au sommet du Little Adams Peak, qui n’a rien de “little”, et qui bénéficie d’une vue à 360° à couper le souffle, sur toute la vallée de Ella. En redescendant, nous avons cherché plusieurs fois notre route ( ou on s’est perdus, si tu préfères), et nous sommes passés par d’étroits chemins dans les plantations de thé pour rejoindre le Nine Arch bridge, un pont absolument grandiose qui a été construit par les colons anglais. L’endroit est très touristique, mais reste vraiment impressionnant…et surtout hyper photogénique ! Puis, nous avons choisi de revenir à la gare de Ella à pieds en suivant les rails du train.

Cette boucle du Little Adams Peak, Nine Arch Bridge et voie ferrée nous a immergés dans des paysages magnifiques, en nous donnant l’impression, la plupart du temps, d’être un peu seuls au monde. Alors je la recommande à toute personne qui visite le Sri Lanka et qui dispose de deux jambes valides !

Quoiqu’il en soit, si tu prévois d’aller au Sri Lanka, prends autant de temps que possible pour découvrir cette magnifique région…et lis aussi mon article pour savoir où y observer les éléphants >> ICI !

Little Adam's peak Ella

vue depuis le ella gap

ella gap

train ella

train ella

 

 

 

Tu aimeras aussi...

2 Replies to “Nuwara Eliya, au royaume du thé”

  1. […] J’ai toujours été fascinée par cet animal alors il était hors de question que je visite le Sri Lanka sans approcher les éléphants […]

  2. […] beaches to the mountains. As I have always been fascinated by the animal, I could’nt visit  Sri Lanka without observing […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.