#HistoiresExpatriée – La cuisine au Laos

plats traditionnels laos

Cela fait un moment que je n’ai pas écrit, alors quand Camille qui vit à Hanoi m’a parlé du challenge #HistoiresExpatriées de Lucie du blog L’Occhi Di Luci, qui consiste à réunir des blogs d’expatriées chaque mois, autour d’une thématique précise…je me suis dit, pourquoi pas! Et puis ce mois-ci c’est la cuisine, alors forcément ça m’inspire…donc je vous en explique un peu plus sur la cuisine au Laos.

 

cuisine au Laos

La nourriture au Laos, plus qu’une passion, un art de vivre

En France, nous avons 3 repas par jour…voire même 2, pour ceux qui sautent le petit-déjeuner. Ici, on peut au moins compter 5 repas par jour! Oui, les laotiens passent leur temps à MANGER -en petites quantités, mais quand même!- un peu comme dans tous les pays d’Asie du Sud-Est, finalementt.

La matin, on peut voir les travailleurs avaler leur petit-déjeuner -en général une soupe de nouilles et de viande- sur une chaise en plastique posée sur un bout de trottoir, proche d’un stand de cuisine. Puis le midi, il mangent rapidement, avant de refaire un petit repas sur les coups de 17H…ce qui serait notre goûter est pour eux à base de salade de papaye tres épicée et de riz gluant!

Si manger est donc la première des préoccupations ( et en tant que française je ne vais pas critiquer), c’est aussi une activité sociale. Hors de question de déguster chacun son petit plat individuel. Ici, que ce soit pour la cuisine de rue ou dans les restaurants, on commande un ensemble de plats où chacun pourra se servir…le tout arrosé de Beer Lao! J’aime ce concept de commander une multitude de plats à partager. Au moins, on est sûrs de ne pas se sentir lésé parce qu’on a fait le mauvais choix au restaurant, à regarder avec envie l’assiette du voisin pendant tout le repas! La cuisine au Laos c’est donc la convivialité avant tout!

Une dernière chose, et non des moindres, à savoir sur la cuisine au Laos, c’est qu’elle est très pimentée. Au niveau culinaire, la ligne de conduite au Laos c’est « Bo pèt Bo cèp » > « pas epicé, pas bon ». Leur amour du chilli est sans limite et ils peuvent en mettre PARTOUT. Je ne pensais pas que le piment pouvait être une véritable addiction, ici j’en ai eu la preuve. Personnellement, si je peux désormais manger bien plus epicé qu’avant, je n’ai toujours pas passé le cap de la salade de papaye!

Les plats typiques du Laos

Mes recettes favorites de cuisine au Laos

laap laotien

Bien que la cuisine lao soit moins variée que la cuisine vietnamienne, j’ai eu l’occasion d’en redécouvrir les saveurs récemment lors d’un cours de cuisine traditionnelle. Et comme tout au Laos, réaliser d’excellentes recettes traditionnelles prend du temps.

Alors voilà quelques spécialités culinaires à ne pas manquer lors d’un voyage au Laos :

1- L’incontournable laap au poulet, porc, boeuf, canard, ou poisson… émincé avec des épices et herbes, c’est un plat très frais qu’on accompagne de salade, et de riz gluant bien entendu.

2- Le « sindad », ou barbecue lao : un grand classique hyper convivial! On fait cuire des morceaux de viandes sur une sorte de passoire renversée, avec un bouillon tout autour dans lequel faire cuire des légumes et des vermicelles de riz.

3- Le Mok Pa : poisson du Mékong cuit dans une feuille de bananier, aussi bon que le Mekong fish entier, cuit à la braise et juste salé!

4- Le porc frit dans une tige de citronnelle : notre révélation au cours de cuisine…un délice encore meilleur accompagné d’une feuille de chou cuite.

5- Le porc dans tous ses états : en saucisses parfumées aux épices et citronnelles, en salade au riz croquant, en boulettes…les laotiens mangent du porc, BEAUCOUP de porc.

6- Les sauces Jeow : une sorte de dips pour les légumes et le riz gluant, à base de légumes grillés qu’on réduit en purée, et auxquels on ajoute des épices, herbes et sauce de soja ou de poisson. C’est excellent, et je ne pensais pas qu’il fallait autant de temps et d’ingrédients pour les préparer…la cuisine au Laos c’est aussi de la patience.

lao cooking class

cuisine au Laos

Mon Top 5 des bizarreries culinaires au Laos

Au Laos il y’a donc de très bons plats typiques…mais aussi des mets qu’on est juste pas en mesure de comprendre ou d’apprécier. Je crois que je me souviendrais longtemps de mon moment de solitude lors d’un « goûter d’anniversaire » au bureau, où j’avais le choix entre:

1- La patte de poulet frit : je ne comprends juste pas l’intérêt de cet aliment. Déjà, expliquez-moi ce qu’il y’a à manger là-dessus, à part des os?!

2- Les chips de peau de porc : alors là, si vous voulez devenir vegan mais que que vous ne savez pas comment vous y prendre…et bien testez ces chips de peau de porc!

3- Escargots épicés : si j’aime les escargots en France, c’est parce qu’ils sont très assaisonnés. Ici, ils sont juste très pimentés.

4- La viande séchée de buffle : un goût très fort et une texture poudreuse qui n’est pas des plus agréables en bouche.

5- Les chips aux algues du Mékong : surprenant mais plutôt bon, elles se dégustent à l’apéro avec une Beer Lao bien fraîche!

marché au Laos

Si tu veux en savoir un peu plus sur l’expatriation au Laos au delà de la cuisine au Laos c’est par ici, pour découvrir à quoi ressemble la vie de tous les jours au Laos et les choses les plus insolites à y vivre!

Histoires d'expatriées

One Reply to “#HistoiresExpatriée – La cuisine au Laos”

  1. Super article !!! Qu’est-ce que ça me manque la cuisine lao !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.